vendredi 30 novembre 2012

975 - FACEBOOK vous embobine !

Cette vidéo est une bombe : 


Un explosif destiné à détruire de l’intérieur le célèbre réseau social, le plus abêtissant et pernicieux jamais conçu, j’ai nommé FACEBOOK. Rompre les barreaux dorés de cette prison mentale aux allures si conviviales pour mieux dénoncer l'ignominie de ses orientations idéologiques et libérer ses adeptes de ses influences délétères.

Par la contagion d'une réflexion indépendante chez ses membres les plus éveillés, je souhaite briser cette vaste chaîne de décérébration planétaire en injectant de fortes doses d’intelligence entre ses maillons les plus dupontesques.

Censures à tous niveaux, formatage des esprits et nivellement des sensibilités à l’échelle mondiale au bénéfice des doctrines politiques et intérêts hégémoniques d’une Amérique brutale, vulgaire et inique... Vous connaissez tous la chanson. Est-il besoin que je vous énumère dans les détails les classiques, rebattus, banals mais très réels dangers de FACEBOOK ?

Tellement entendus que peu de gens y prêtent encore attention, et c’est précisément ce qui fait la force de cette structure aux apparences si inoffensives : faire passer les critiques du système FACEBOOK pour des arriérés solitaires, des trublions anti-sociaux à la traîne du prétendu progrès facebookien, voire des intégristes anti-yankees primaires empêcheurs de facebooker en rond.

Et pendant ce temps, la pieuvre FACEBOOK s’engraisse de sang neuf.

Elle opère quiètement dans une allégresse embaumée des plus flatteuses fumées démocratiques, une sorte d’hystérie lénifiante si je puis dire, généralisée au globe entier, allégresse et fumées couvrant les bruits de digestion et masquant les mauvaises odeurs de la bête qui le dévore en douceur, ce monde anesthésié en pleine fête informatique !

FACEBOOK veut faire de chacun de vous un pion à la solde de l’Oncle Sam, un bouffeur de pétrole, un défenseur des forces de la douleur... pardon du dollar, un allié de la dictature mondiale actuellement mise en place avec des subtilités assassines par des machiavels arborant la flamme constellée de ce pays que tous vous portez dans votre coeur.

Bref FACEBOOK vole à chacun des petits soldats virtuels involontaires que vous êtes, disponibilité, lucidité, liberté, dans le but de servir les causes mensongères de cette Rome moderne qui, en dépit de ses criminels agissements, continue de vous fasciner, vous les complices.

Ouvrez les yeux : sur FACEBOOK chaque clic claque comme une balle étoilée tirée sur le croissant pétrolifère.

VOIR LES DEUX VIDEOS :

https://rutube.ru/video/cd4ab077bc6935e226997e85dc1936c1/

http://www.dailymotion.com/video/x4fv56v

dimanche 25 novembre 2012

LES ANTI-AÉROPORTS VOLENT BAS !

Les écologistes luttent contre l’ambitieux projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes parce que, selon eux, ce serait “détruite la planète encore un peu plus” d’ajouter une nouvelle structure aéroportuaire au milieu de la nature.

Voilà un bel exemple d’’écologie bête et méchante !

Ces arriérés souhaitent donc un retour aux temps des cavernes ?

En plus, et c’est un argument non négligeable pour la défense du projet, c’est très beau les avions !

A la place du futur aéroport ils veulent continuer à cultiver des patates dans les champs, comme si en France on crevait de faim et que l’on était à quelques parcelles cultivables près !

L’hystérie écologique mène vraiment à des raisonnements insensés...

Construire, avancer, élever, gagner du terrain, s'envoler, c'est ça qu'on appelle la civilisation. 

Le propre de toute civilisation c’est précisément de se civiliser à travers ses édifices et projets. Or le projet d’aire d’atterrissages, c’est la plus belle marque de notre évolution.

En outre la beauté est une cause majeure qui fait avancer le monde !

Le bruit des avions, c'est de la musique. La musique du génie humain.

lundi 19 novembre 2012

LES GRANDS VAINS

Ils ont pris rendez-vous longtemps à l’avance chez leur opticien.

Arrivés à l’heure, ils prennent place avec grande solennité dans la boutique aussi grave qu’une une église dédiée à l’optique.

Ambiance feutrée, regards confidentiels. Ici on parle à voix basse.

On se croirait dans une pharmacie parisienne qui en imposerait aux provinciaux impressionnables...

Ils entrent très progressivement dans le vif de leur cher sujet avec des airs pénétrés, des attitudes de gens importants qui s’entretiennent d’affaires sérieuses.

Une demi-heure est tout juste suffisante pour choisir convenablement la monture de leurs lunettes de rechange. D’interminables minutes sont ensuite consacrées à la forme de leurs verres, à la sélection de leur anti-reflets, bavassant sur leur assurance de remboursement, réfléchissant encore sur la couleur de la monture, revenant sur leur décision, réessayant d’autres lunettes... Comme s’il était question de grands vins.

Moi j’arrive, demande la monture la moins chère, un produit standard que j’essaye à peine, opte pour les verres les plus simples, paye, signe et part. La chose s’est conclue en deux minutes.

Que les gens sont vains, egocentriques, inconsistants lorsqu’il s’agit de porter des lunettes !

Il faut dire que les opticiens font tout pour sacraliser, médicaliser le choix de lunettes...

Moi ce matin mon opticien je l’ai épaté ! Je crois que je suis le client le plus rapide -et surtout le plus simple- avec qui il a eu affaire dans toute sa carrière.

Les lunettes pour le français moyen c’est comme la bagnole : un objet purement utilitaire mais dans lequel il projette une grande part de sa fierté, juste pour le prestige social. Autrement dit pour la vanité.

Quand je pense que tant de gogos perdent temps, argent, énergie, mais surtout abandonnent toute décence dans le choix dune banale paire de lunettes... Manipulés par les publicistes, forcés par la pression sociale, illusionnés par le miroir de leur nombril, ils vont chez leur opticien comme on va chez un confesseur à qui on parle yeux dans les yeux. Il y est question d’image de soi, de qualité de vie, d’argent.

Alors que, et j’en suis la preuve vive, tout peut se faire rapidement, à moindre coût et en toute simplicité !

LA FIN DES HARICOTS ENTRE ISRAËL ET LA PALESTINE ?

Le conflit entre DES israéliens et DES palestiniens ne nous concerne nullement.

Certes c’est triste mais il n’y a rien à faire, juste à attendre qu’ils règlent leurs problèmes entre eux. Ou ne le règlent pas et s’auto détruisent, ce qui serait aussi une solution puisque ce serait la seule dans la logique où ils se sont mutuellement engagés. Donc la bonne.

Quoi qu’on fasse, dise ou pense, cela ne changera rien. S’ils ont envie de se bombarder entre eux pour une parcelle de désert, laissons-les faire sans prendre parti. Rien ne pourra les stopper s’ils ont vraiment envie d’en découdre entre eux. L’indifférence est même la seule chose qui pourrait encore faire évoluer positivement les choses.

Moi je prends le parti de laisser DES israéliens agresser DES palestiniens. Dans quelques mois, quelques années, quatre ou cinq décennies ils en auront marre de tourner en rond et trouveront une solution pacifique. En attendant occupons-nous de nos potagers, c’est la meilleure action à opposer au feu martial des uns et des autres, qu’il soit juste ou non selon leur point de vue respectif. La cause de mes carottes est plus urgente à mes yeux que ce conflit sans queue ni tête qui ne produit aucune patate comestible.

Certes selon moi Israël se comporte en agresseur et voleur de terres à l’égard de la Palestine, mais en fait je m’en moque, je ne prends pas parti.

La vraie beauté c’est de s”occuper de choses positives. Rien que le fait de ne pas prendre parti, de détourner les regards de ces belligérants, cela désamorcera un tant soit peu les bombes de mauvaises volontés.

La contemplation des légumes de mon potager me sauve de la sauvagerie qui m’entoure. Les choux-fleurs, les navets et les poireaux recèlent des trésors de sagesse et de paix que j’exploite sans retenue, totalement détaché des folies du monde que je suis.

La soupe izarrienne est un mets qui a la saveur de l’intelligence et de l’éternité. Alors profitons-en tant qu’elle est fumante.

Raphaël Zacharie de IZARRA

VOIR LES DEUX VIDEOS :

https://rutube.ru/video/06d9ad3e06426399ba3da6c42c607437/

https://rutube.ru/video/a803623657c8706b2663309ed301e64e/

http://www.dailymotion.com/video/x46p8mw

http://www.dailymotion.com/video/x2g38dv_israel-palestine-fin-des-haricots-raphael-zacharie-de-izarra_school